La Pédagogie

Les Petits Nous s’inscrivent dans l’approche des pédagogies actives dont le point commun est de considérer l’enfant acteur de ses apprentissages et l’adulte accompagnant de son développement.

Fondée sur l’éducation émotionnelle et relationnelle, la pédagogie des Petits Nous est :

+ Active

l’apprenant est acteur de ses apprentissages,

+ Positive

l’apprenant est soutenu dans ces apprentissages,

+ Coopérative

apprendre à coopérer, coopérer pour apprendre,

+ Ludique

car « l’enthousiasme est le moteur des apprentissages. »  

+ Diversifiée

parce que chaque enfant est différent. Pour répondre aux  spécificités de chacun(e), l’approche pédagogique des Petits Nous se base sur la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner et des récents acquis des neurosciences.

+ Démonstrative

l’exemple vaut mieux que le discours ! 

La démarche des Petits Nous favorise l’autonomie, la créativité et la confiance des enfants en privilégiant l’expérimentation, dans un cadre d’exploration et d’expression libre. L’adulte accompagne l’enfant dans ses apprentissages, à grandir sur son chemin, par une qualité de présence attentive et bienveillante.

1. Une pédagogie centrée sur l’enfant, respectueuse de ses dispositions naturelles

« L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit mais une source qu’on laisse jaillir. » Maria Montessori

2. Un dispositif d’apprentissages expérientiels

« Dis-moi et j’oublie, enseigne-moi et je me souviens, implique-moi et j’apprends. » Benjamin Franklin

3. Un terrain d’exercice au Savoir – Etre soi & ensemble

« La finalité du savoir, c’est l’art de la rencontre. » Albert Jacquart

4. Une pratique de reliance avec le Vivant

« Etre au contact de la Nature, c’est se sentir en lien avec la globalité du Vivant. » Pierre Rabhi

1. Une pédagogie centrée sur l’enfant, respectueuse
de ses dispositions naturelles

« L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit mais une source qu’on laisse jaillir. » Maria Montessori

L’intention pédagogique des Petits Nous est de créer des situations propices aux apprentissages où chaque enfant est accompagné dans des activités qui répondent à ses besoins, selon son âge, sa disponibilité et ses intérêts du moment.

Dès la naissance, les enfants apprennent de façon innée et naturelle en avançant à leur rythme dans les différents apprentissages. Il nous est essentiel de respecter ce rythme naturel en soutenant leur élan par :

+ le libre choix d’activités et la mise à disposition de matériel adapté à l’acquisition autonome des connaissances,
+ la présence humble et bienveillante de l’adulte, à l’écoute des besoins de l’enfant et l’observation attentive de ses spécificités,
+ un environnement assurant la liberté et la sécurité nécessaires au déploiement de leurs potentiels.

Chaque enfant est unique et dispose d’intelligences et de talents qui lui sont propres. 

D’après la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner, professeur à l’Université d’Harvard, nous naissons tous avec un bouquet de 8 intelligences, certaines étant plus développées que d’autres.

Pour faciliter l’apprentissage, il est donc souhaitable de se connaître ! Actuellement, l’école conventionnelle sollicite essentiellement 2 de ces intelligences : l’intelligence logico-mathématique et l’intelligence verbale –linguistique. Des chercheurs estiment que la plupart des échecs scolaires sont dus au fait que les intelligences dominantes de ces enfants ne sont pas mobilisées.

Dans le cadre d’un parcours pédagogique singularisé, l’approche des Petits Nous est de permettre à l’enfant de :
> prendre conscience de ses ressources personnelles,
> connaître ses forces et apprendre à s’en servir,
> connaître ses faiblesses et disposer d’outils pour les développer d’une manière positive.

L’accent est mis sur le potentiel de l’enfant : l’adulte qui l’accompagne a confiance en ses capacités et se focalise sur ses aptitudes, en vue de valoriser le « trésor intérieur » qu’elle/il a à offrir au monde.

Le choix d’accompagnement pédagogique des Petits Nous se porte sur un effectif réduit (6 à 8 enfants / adulte) afin de favoriser une relation éducative qualitative et des apprentissages personnalisés. Centré sur l’enfant, l’adulte observe et propose des expériences, suscite son intérêt en l’accompagnant dans son propre processus de recherche, de découverte et d’expérimentation autonome.

La transmission des connaissances s’exerce dans le respect des dispositions spontanées de l’enfant : son rythme de vie et ses modalités d’apprentissage. En cela, la posture de l’adulte accompagnant est celle d’un facilitateur, d’un guide invitant et soutenant les initiatives de l’enfant.

Les supports utilisés vont des + classiques aux + innovants mais sont toujours ludiques car ils permettent ainsi de capter l’attention et de maintenir la motivation de l’enfant. Il s’agit de « construire un espace de pensée et d’action où le questionnement fait émerger l’étonnement, la curiosité, le plaisir d’apprendre ensemble.» Philippe Meirieu, Manifeste pour une éducation nouvelle, 2017

2. Un dispositif d’apprentissages expérientiels

« Dis-moi et j’oublie, enseigne-moi et je me souviens, implique-moi et j’apprends. » Benjamin Franklin

L’approche pédagogique des Petits Nous privilégie la découverte, le questionnement et l’expérience, permettant à l’enfant d’être non seulement acteur mais aussi auteur de ses apprentissages.

Les méthodes mises en œuvre d’ apprentissage par le jeu, l’expérimentation et le projet sont inspirées des courants pédagogiques Montessori, Freinet et Reggio Emilia, ainsi que les récentes études en neurosciences cognitives et sociales.

Les recherches actuelles des neurosciences nous permettent de mieux comprendre comment notre cerveau apprend. Il est désormais prouvé scientifiquement qu’on apprend mieux lorsque l’on est actif et engagé, c’est-à-dire lorsque nous sommes en capacité de découvrir par nous-mêmes et de percevoir nos erreurs afin d’ajuster nos connaissances.

L’être humain apprend en faisant et non en écoutant.

Il s’agit dès lors de placer l’enfant dans des situations concrètes pour le rendre seulement acteur mais aussi auteur de ses apprentissages. La pédagogie de projet offre l’avantage d’une approche interdisciplinaire en adéquation avec la vie en société.

Les Petits Nous proposent un cadre dans lequel les enfants puissent évoluer, explorer et s’exprimer librement, sans entraves ni jugements. L’espace est aménagé dans le but de favoriser leur autonomie : les enfants sont libres de se mouvoir et le matériel disponible est à leur portée. L’agencement structuré leur permet de se repérer. La clarté et le soin accordé au lieu favorisent une ambiance d’exercices harmonieuse.  

Le matériel Montessori, spécifique, progressif et auto–correctif, permet à l’enfant de développer des compétences essentielles. Exercices de vie pratique et sensorielle, soin de la personne et de l’environnement, ouvrages d’artisanat… Le travail de la main sert le travail cérébral et l’évolution de l’enfant. La pratique de l’attention soutient le développement des compétences exécutives :

Une place prépondérante est accordée à l’interaction.
Au sein d’un groupe unique et hétérogène, les bénéfices des apprentissages entre pairs sont nombreux. La mixité des âges permet aux enfants d’apprendre entre eux par l’observation, l’imitation et la transmission. Les plus grands s’exercent au tutorat, développant ainsi leur sens des responsabilités ; tandis que les plus jeunes sont stimulés. Le fait d’être en situation multi-niveaux favorise l’entraide et nourrit leur confiance en eux.

Sur le modèle des écoles démocratiques, les enfants décident eux-mêmes d’aller vers ce qui les intéresse et de consacrer le temps qu’ils souhaitent à leurs « projets ». Ils sont libres de s’y déplacer suivant leurs envies et d’utiliser le matériel dont ils ont besoin.

De fait, l’erreur est partie intégrante du processus d’apprentissage. L’adulte accompagne l’enfant dans sa progression en définissant au préalable avec lui un projet concret, réalisable et évaluable.

L’enfant est soutenu dans l’expression multimodale et plurielle de sa créativité (artistique, musicale, corporelle et théâtrale, naturaliste…) en vue d’affiner ses sens et de lui permettre de trouver ainsi par lui-même ce qui lui est nécessaire pour construire sa personnalité.

3. Un terrain d’exercice au Savoir – Etre, soi & ensemble

« La finalité du savoir, c’est l’art de la rencontre. » Albert Jacquart

L’accent est mis sur le développement du « savoir – être » autant que sur l’acquisition des savoirs et savoir – faire.

Accompagner l’enfant dans l’apprentissage du Vivre Ensemble : nourrir l’estime de soi et le respect de l’autre, favoriser la pratique de l’attention, développer le sens de l’empathie et de la coopération participent à les préparer aux défis de notre époque.

Dans l’objectif d’éduquer à la paix, l’approche pédagogique des Petits Nous vise à transmettre des aptitudes à communiquer de façon positive : écoute active, identification et expression des émotions, reconnaissance des besoins, formulation des demandes et opinions.

Cet accompagnement éducatif sur les plans émotionnel et relationnel se décline par des rituels quotidiens et hebdomadaires dédiés au bien – être et à la prise de parole :
* éveil corporel, yoga & relaxation, méditation, contes de sagesse,
* célébration des réussites, gratitude et compliment,
* cercles d’échanges à visée démocratique, débats philosophiques,
* jeux et projets coopératifs.

La prise de parole des enfants est favorisée stimulant ainsi leur faculté argumentative et l’esprit de tolérance. La reconnaissance par eux-mêmes et par leurs pairs des progrès réalisés nourrit leur estime d’eux-mêmes et leur capacité à entreprendre avec confiance.

Leur implication dans la vie du groupe offre un terrain d’expérimentation démocratique qui aiguise leur esprit critique et leur disposition à l’entraide. La contribution au fonctionnement harmonieux du groupe par la pratique de résolution de conflits stimule leur sens d’initiative et de responsabilité : être bien avec soi pour être bien avec les autres.

La dimension intergénérationnelle des échanges renforce et complète leurs aptitudes relationnelles. L’ouverture à différents métiers,l’initiation à l’anglais et l’espagnol  et la sensibilisation à diverses cultures font partie intégrante de cette expérience socialisante.

Semons les graines d’une société bienveillante en respectant l’enfant et en l’accompagnant dans la réalisation de son plein potentiel!

“De l’enfant adapté à l’enfant réalisé” © Sophie Rabhi

4. Une pratique de reliance avec le Vivant

« Etre au contact de la Nature, c’est se sentir en lien avec la globalité du Vivant. » Pierre Rabhi

La Nature offre un environnement riche et stimulant qui permet d’explorer de nouvelles connaissances et interactions avec le monde vivant qui nous entoure. Inspirée des principes Reggio, l’approche des Petits Nous favorise une pédagogie de la nature (découverte de la faune et la flore…) et par la nature (découverte des couleurs au contact de la nature…). 

Depuis quelques années, les études abondent tant sur le syndrome du « manque de nature » que sur les bienfaits d’un contact quotidien avec la nature. Aussi,quelque soit la météo, Les Petits Nous favorisent cette interaction bénéfique par la proposition d’activités de plein air et du jeu libre, temps de jeu choisi par l’enfant.

Donner du sens aux apprentissages

La Nature a une place essentielle, au cœur des découvertes de l’enfant : considérée comme premier outil d’apprentissage, la nature est utilisée comme support d’expérimentations et réel médiateur à la connaissance du monde. Les matériaux naturels favorisent les 5 sens et développent l’imaginaire et la créativité.

L’environnement naturel invite à l’exploration, provoquant en lui même des situations d’apprentissage par des recherches concrètes. Partager du temps à l’extérieur permet aux enfants de « sentir » au quotidien les changements météorologiques, le rythme de la journée et celui des saisons, le clair / obscur, l’évolution des végétaux, etc.

Nourrir la conscience éco-citoyenne

Manifester dans le quotidien la conscience du rythme et des cycles naturels. Favoriser le contact, l’observation et le lien avec la nature permet de développer le sentiment d’appartenance et la conscience de notre interdépendance.

La culture d’un jardin – potager, une alimentation saine,  l’entretien d’un poulailler, le tri sélectif, le recyclage des déchets et le compost, des activités de fabrique buissonnière comme la construction de cabanes, le land-art, la réalisation d’une table des saisons ou encore la célébration des cycles naturels participent à l’ancrage des enfants.

” La relation avec la Nature est décisive dans le développement de l’enfant. Avec elle, il apprend à comprendre et apprivoiser le monde plutôt qu’à lui faire violence. Il apprend la patience et le respect de ce qui lui résiste. Il se dégage de la toute puissance pour accéder à la relation vraie avec les objets et les personnes. Il perçoit la solidarité fondatrice qui unit les humains avec la planète et les humains entre eux.”  Philippe Merieu